Publicité
Dégustation

Le retour aux sources

6 octobre 2016
J’aime bien comparer que le marché des bières de microbrasserie ressemble beaucoup au marché du monde technologique. Nous sommes constamment à la recherche des plus dernières nouveautés, des styles à la mode, de l’innovation. Si vous ouvrez la dernière édition du journal Bières et plaisirs (Octobre 2016), vous y trouvez les dernières nouveautés depuis la parution du numéro précédent… Il y en a plus de 80, ce qui est un nombre faramineux.
Me vous méprenez pas, je suis comme tout le monde, je raffole de ces nouveautés, mais lorsque je vais dans un détaillant spécialisé en bières, je prends souvent  le temps de regarder les produits sur les tablettes et je réalise comment je passe à côté d’excellents produits que j’ai un peu oubliés à cause de l’affluence des nouveautés. C’est pourquoi j’ai décidé que pour chaque achat d’un nouveau produit, je me procure un produit plus ancien, plus classique.  J’appelle ça un retour aux sources. Voici donc quelques produits que j’ai récemment redégustés avec un très grand plaisir.
Je triche un peu ici, car cette bière je l’ai presque toujours dans mon frigo. Cette ale belge est l’un des produits phares de Charlevoix. Comme pour les autres bières belge, la levure y joue un rôle primordial avec une odeur à la fois épicée et fruitée. Au goût on retrouve un petit côté citronné avec une finale sucrée.
Ça va bientôt faire 10 ans que Pit Caribou existe et la Gaspésienne #13, une robuste porter, est là depuis les débuts. Au nez il y a la torréfaction des grains et le café. Au goût, c’est encore le café et on ne ressent pas le 6.2% d’alcool. S’ils vous restent une grillade sur le BBQ à faire, je vous conseille d’associer cette bière à un steak, sinon, elle va très bien avec les viandes braisées.
La cuivrée est l’une des bières les moins connues des Boréales. Elle n’est jamais incluse dans des caisses mixtes et la caisse est que très rarement en solde. Mais elle est une de mes Boréale préférées! Au nez il y a des notes de pain et de sucre. Au goût c’est caramel brûlé avec une finale légèrement fruitée. Associez-la avec un souper raclette et vous n’allez pas être déçu.
Il faut donner crédit aux Brasseurs illimités : ils ont vu venir la vague des IPA américaines avant tout le monde. Il y a quelques années, ils ont sorti cette IPA avec du houblon Cascade, un houblon américain très aromatique et amérisant. Au nez, il y a du citron et du pin et en bouche on est tout de suite attaqué par l’amertume. Vraiment une bonne IPA d’inspiration américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Marie-Philippe et Jeffrey dit :

    Nous avons pensé à ta suggestion de la Flacatoune au restaurant Le fin gourmet ce soir à Québec, excellent choix que nous oublions parfois!

  2. Excellente idée «Le retour au sources»!

Publicité