Publicité
Dégustation , Événements

Alma est dans la Place!

23 avril 2018

21 avril 2018… Première belle journée de printemps à Québec, mais aussi la première journée de visite de la microbrasserie d’Alma, “Riverbend” au Griendel, et dernière journée derrière le bar d’Olivier, qui commence déjà à brasser sur place les futurs bières de la micro de Québec. Retenez bien cette date, car elle sera dans l’histoire du calendrier brassicol comme étant la date où (Mr.) Olivier Savary termina la restauration en rampant saoul le bar (faire un jeu de mot dans un texte sérieux… check!) pour rejoindre sa tant attendu brasserie et y produire sur place les bières déjà bien connu du broue pub de Saint-Sauveur.

Mais bon! Alma est dans la place… parlons d’eux un peu.

5h pm; tranquillement assis au bar, on perce un cask devant moi. À l’intérieur? Ananas, curcuma Berliner Weisse! Funky, fruité à fond, épicé, goûteux, beaucoup de choses se passent en même temps. J’en ai pris une pinte… Très bon, frais, agréable, j’en ai cependant un peu regretter les derniers millilitres.

On buvait quoi?
Ananas, curcuma, Berliner Weisse, Riverbend, Berliner Weisse, 5%

C’est quoi?
Ananas… Tu connais déjà ça.
Curcuma… C’est une épice indienne que tu connais surement aussi.
Berliner Weisse… Bière plutôt pâle et normalement pas très forte en alcool. Souvent acidulé dû à la présence de levures sauvages. Blanche de Berlin selon la traduction littéraire.

De qui?
Riverbend… L’article est sur eux. Faudrait suivre un peu!

Puis, rentre dans la place de belles personnes du milieu et des amis. Je commandes donc en échantillons toutes les bières de la microbrasserie en vedette et me met à la dégustation de celles-ci avec le beau Alexandre (petit nouveau barman barbu du Bateau de Nuit).

Quoi?

  1. DIPA, Double India Pale Ale, Riverbend, 7.2%. Simple, efficace, fruité, pas trop sucré et une toute petite attaque d’alcool agréable et à peine perceptible. DIPA standard fait selon les règles de l’Art!
  2. India Cream Ale, Riverbend / Moulin 7, Cream Ale version IPA, 5.8%. Crémeuse, collet formidable, fruit présent et amertume tout juste agréable. Fait juste essayer de la trouver et de la mettre dans ta bouche s’il-te-plaît!
  3. Berliner Weisse aux camerises et herbes boréales, Riverbend, Berliner Weisse, 5.6%. Funky, acidulé, ultra fraîche et fruité. La camerise est présente et agréable et les herbes boréales justes suffisamment subtiles.
  4. Berliner Weisse, Riverbend, Berliner Weisse, 5.4%. Même “fucking” chose que la belle bière décrite tout juste avant, mais sans toutes les petites camerises et les herbes de notre forêt tant aimée. Simple, pure, acide et rafraîchissante. Il s’agit ici d’une des très belle Berliner Weisse que j’ai eu la chance de mettre dans ma bouche.
  5. Pale Ale 50/50, Riverbend, Pale Ale vieillie, 4.8%. Efficace, toute simple et délicate avec une belle finale florale. Elle est vieillie et fermenté en fût de bois, puis termine sa maturation en cuve d’inox. Elle se trouve en ce moment dans mon (Top 4 des bières de micro “pintable”).
  6. Imperial Stout, Riverbend, Stout Impérial, 7.5%. Café, torréfaction, cacao, chocolat noir amer. Tout est présent pour en faire l’un des stouts les plus droit et fidèle que j’ai mis dans ma bouche.
  7. Stout sûr aux camerises, Riverbend, Stout sûr aux camerises, 5.8%. Café et torréfaction, accompagner de chocolat un peu plus sucré que dans le stout précédent. Il vient avec tout plein de petites camerises qui y ajoutent du fruit et beaucoup de fraîcheur.
  8. Belge sauvage au seigle, Riverbend, Wild Ale, 7.7%. Végétale et rond, typée belge et gourmand. Cette bière amène tout ce que l’on aime de la blonde belge, mais en y présentant d’une très belle manière des arômes plus sauvages et végétale, ainsi qu’une complexité tout autre.
  9. FunkyPils, Riverbend / Harricana, Pilsner sûre, 5.1%. Droit, bien fait, classique… Jusqu’à ce que le côté sûr et acide, ainsi que toutes arômes qui viennent avec les levures sauvages, arrivent en bouche! Clairement mon coup de coeur de la soirée.

Le chiffre de bar d’Olivier terminé et 9 bières (et quelques “shots”) plus tard… (soyons honnête maintenant que l’on se connais si bien). Nous prenons une courte pause publicitaire avant de revenir en force avec du vin pétillant naturel d’importation privé et des bières magnifiques d’importation aussi.

La suite n’est que de bons jus, belles conversations et de très belles personnes se partageant les meilleures choses au monde! Un moment que les beaux gens de “Riverbend” ont rendu mémorable… pour ceux qui s’en rappelle!

Mathieu Batos Poirier

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité